Fermer
Besoin de plus de critères ? Parcourez les offres par Entreprise, Date, Titre de poste, et plus de fonctions
Chercher
Conseils » Vie en entreprise» Gérer les problèmes » Souriez, vous êtes fliqué !
Souriez, vous êtes fliqué !

Souriez, vous êtes fliqué !

Depuis quelques années, les entreprises françaises ne manquent pas de mettre à profit les progrès technologiques pour mieux surveiller leurs salariés. Selon le rapport annuel d’activité de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) sur l’année 2009, on note une multiplication des dispositifs mis en place par les entreprises pour surveiller les salariés. La CNIL nous alerte aussi sur les risques de dérives. Caméras de surveillance, le « whistleblowing » (pratique de la dénonciation au sein des entreprises), système de géolocatisation, consultation des profils sur la toile, lecture des emails, écoute des conversations téléphoniques… « Take care, Somebody is watching You »…
La vidéosurveillance (3000 nouveaux dispositifs mis en place par les entreprises en 2009) et la géolocalisation, installée dans les véhicules montent en puissance depuis 3 ans.
Pourtant, les recommandations de la CNIL concernant la mise en application de ces outils de surveillance sont drastiques. Alors pourquoi rien n’arrête les délires paranos de nos entrepreneurs ?
En préalable, l’employeur a le droit de contrôler la bonne exécution du travail de ses salariés s’il respecte deux règles d’or :
Le contrôle de l’employeur doit s’opérer sans porter atteinte à la vie privée de ses salariés,
L’information préalable des salariés et des organes représentatifs est primordiale.
Quel est l’intérêt pour l’entrepreneur d’investir dans du matériel souvent coûteux pour surveiller ses employés ?
La première raison invoquée est le respect du temps de travail. Le Code du travail oblige l’employeur, s’il accorde des horaires variables, à vérifier le temps de travail (c'est-à-dire le temps rémunéré) de ses employés. C’est ainsi que les « pointeuses par carte » ont fait leur apparition. Elles sont de plus en plus remplacées par les pointeuses « biométriques à nuage de points » (la biométrie par empreinte digitale étant interdite pour le contrôle du temps de travail).
Parmi les autres raisons souvent invoquées, on retrouve le vol. C’est la raison donnée par les entreprises pour mettre en place des systèmes de caméras de surveillance ou faire appel à des sociétés privées comme Kroll (géant américain) pour surveiller leurs salariés.
Google a été accusé dernièrement d’avoir « fliqué » ses salariés sur le départ. La fuite des salariés à haut potentiel, formés par l’entreprise, coûte cher en frais de remplacement et en perte de compétences. C’est la raison pour laquelle, certaines entreprises, comme Google, mettent en place des outils de veille, leur permettant d’identifier les salariés sur le départ afin de tenter de les retenir en améliorant notamment leurs conditions de travail.
Pour aller encore plus loin, des entreprises américaines font appel à un service baptisé Social Sentry, qui leur permet de surveiller l’activité de leurs salariés sur FaceBook ou Twitter. Ceci a pour but de vérifier que l’image de l’entreprise ou de ses dirigeants n’est pas ternie sur la toile. Là encore, réside un fort enjeu économique pour la marque.
La multiplication des dispositifs de surveillance va engendrer de nombreuses jurisprudences dans les années à venir. Les services RH doivent de leur côté veiller de plus en plus au respect des bonnes conditions de travail des salariés et à créer le lien au sein des équipes sans pour autant oublier que l’entreprise doit subsister dans un environnement économique très instable et très concurrentiel. C’est donc à chacun, employeur et salarié, de se fixer des limites à ne pas dépasser.
Lorsque l’on est salarié d’une entreprise, on se doit d’être ‘réglo’ sur le temps de travail, le respect du matériel, et de l’image de l’entreprise que l’on représente, car il en va du respect de ses engagements comme de la pérennité de l’activité de son employeur.
Lorsque l’on est employeur, on a le droit d’utiliser certains outils de surveillance à condition que la raison invoquée soit réelle et qu’il ne s’agisse pas d’un subterfuge destiné à nuire à une catégorie de salarié.
De votre côté comment vivez-vous ce «fliquage » au quotidien ?

Depuis quelques années, les entreprises françaises ne manquent pas de mettre à profit les progrès technologiques pour mieux surveiller leurs salariés. Selon le rapport annuel d’activité de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) sur l’année 2009, on note une multiplication des dispositifs mis en place par les entreprises pour surveiller les salariés. La CNIL nous alerte aussi sur les risques de dérives. Caméras de surveillance, le « whistleblowing » (pratique de la dénonciation au sein des entreprises), système de géolocatisation, consultation des profils sur la toile, lecture des emails, écoute des conversations téléphoniques… « Take care, Somebody is watching You »…

La vidéosurveillance (3000 nouveaux dispositifs mis en place par les entreprises en 2009) et la géolocalisation, installée dans les véhicules montent en puissance depuis 3 ans.

Pourtant, les recommandations de la CNIL concernant la mise en application de ces outils de surveillance sont drastiques. Alors pourquoi rien n’arrête les délires paranos de nos entrepreneurs ?

En préalable, l’employeur a le droit de contrôler la bonne exécution du travail de ses salariés s’il respecte deux règles d’or :

  • Le contrôle de l’employeur doit s’opérer sans porter atteinte à la vie privée de ses salariés,
  • L’information préalable des salariés et des organes représentatifs est primordiale.

Quel est l’intérêt pour l’entrepreneur d’investir dans du matériel souvent coûteux pour surveiller ses employés ?

 

La première raison invoquée est le respect du temps de travail. Le Code du travail oblige l’employeur, s’il accorde des horaires variables, à vérifier le temps de travail (c'est-à-dire le temps rémunéré) de ses employés. C’est ainsi que les « pointeuses par carte » ont fait leur apparition. Elles sont de plus en plus remplacées par les pointeuses « biométriques à nuage de points » (la biométrie par empreinte digitale étant interdite pour le contrôle du temps de travail).

Parmi les autres raisons souvent invoquées, on retrouve le vol. C’est la raison donnée par les entreprises pour mettre en place des systèmes de caméras de surveillance ou faire appel à des sociétés privées comme Kroll (géant américain) pour surveiller leurs salariés.

Google a été accusé dernièrement d’avoir « fliqué » ses salariés sur le départ. La fuite des salariés à haut potentiel, formés par l’entreprise, coûte cher en frais de remplacement et en perte de compétences. C’est la raison pour laquelle, certaines entreprises, comme Google, mettent en place des outils de veille, leur permettant d’identifier les salariés sur le départ afin de tenter de les retenir en améliorant notamment leurs conditions de travail.

Pour aller encore plus loin, des entreprises américaines font appel à un service baptisé Social Sentry, qui leur permet de surveiller l’activité de leurs salariés sur FaceBook ou Twitter. Ceci a pour but de vérifier que l’image de l’entreprise ou de ses dirigeants n’est pas ternie sur la toile. Là encore, réside un fort enjeu économique pour la marque.

La multiplication des dispositifs de surveillance va engendrer de nombreuses jurisprudences dans les années à venir. Les services RH doivent de leur côté veiller de plus en plus au respect des bonnes conditions de travail des salariés et à créer le lien au sein des équipes sans pour autant oublier que l’entreprise doit subsister dans un environnement économique très instable et très concurrentiel. C’est donc à chacun, employeur et salarié, de se fixer des limites à ne pas dépasser.

Lorsque l’on est salarié d’une entreprise, on se doit d’être ‘réglo’ sur le temps de travail, le respect du matériel, et de l’image de l’entreprise que l’on représente, car il en va du respect de ses engagements comme de la pérennité de l’activité de son employeur.

Lorsque l’on est employeur, on a le droit d’utiliser certains outils de surveillance à condition que la raison invoquée soit réelle et qu’il ne s’agisse pas d’un subterfuge destiné à nuire à une catégorie de salarié.

De votre côté comment vivez-vous ce «fliquage » au quotidien ?

Dernières offres

ONET
Posted: 06/18/2018
Lieux de poste multiples
CAPGEMINI
Posted: 06/18/2018
Nantes, Pays-de-la-Loire, 44000
SOFITEX
Posted: 06/18/2018
Mulhouse, Grand Est, 68100
Maser Engineering
Posted: 06/18/2018
Paris, Île-de-France

Pour des résultats plus personnalisés  mettez à jour votre profil

 
 
 

Réseau Monster

Emploi Diversité

Afin que la diversité soit un atout pour votre carrière, Monster s'engage dans la promotion de l'égalité des chances.

Emploi Handicap

Conseils et informations clefs et offres d'emploi des entreprises handi-accueillantes.

Emploi Secteur Public

Offres d'emploi dans la fonction publique de l'Etat, territoriale et hospitalière.

Stages - Monster Campus

Offres de stage, conseils carrière... Votre stage idéal est sur Monster Campus !

Formation

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Voir l'ensemble du réseau

Partenaires Monster

Yahoo France
Recherche sur internet, email et actualités.
Tous nos partenaires

Stratégie de recherche d'emploi

Optimiser sa recherche d'emploi
Explications possibles et pistes à creuser pour maximiser vos chances d'obtenir un premier entretien !

Salaires et avantages

Salaires et avantages
Bon nombre de candidats sont pétrifiés au moment d’aborder la question du salaire en entretien. Rien de plus normal pourtant aux yeux du recruteur.

Optimiser vos recrutements

Optimiser vos recrutements
Internet vous permet d'atteindre un panel de candidats plus large et de manière toujours plus innovante

Pour les candidats

Comparer son salaire
Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats !
Evaluer son niveau d'anglais
Do you speak english? Pour évaluer votre niveau d'anglais, faites le test!
Formation professionnelle
Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !
Portraits de carrière
Fiches métiers pour tout savoir sur près de 2000 postes
Rester informé
L'actu Monster et des offres emploi et/ou formation ciblées par email.
Tous les services

Pour les recruteurs

Accès recruteurs
Monster vous apporte les solutions pour recruter vos collaborateurs.
Audience +
Transformez vos offres d'emploi en campagne de recrutement ciblée !
Infos RH
Infos recrutement, marché du travail, techniques d'entretien et plus
Publication d’offres d'emploi
Publiez vos offres d'emploi en France ou à l’international.
Produits médias
Elaborez votre stratégie de communication avec Monster !
Recherche de CV
Recherchez des CV parmi plus de 3 millions de candidats Monster

Communautés Monster

Monster sur Dailymotion
Rejoignez Monster sur Dailymotion. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.
Monster sur Facebook
Rejoignez Monster sur Facebook. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur LinkedIn
Rejoignez Monster sur LinkedIn. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Twitter
Rejoignez Monster sur Twitter. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur Viadéo
Rejoignez Monster sur Viadéo. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Youtube
Rejoignez Monster sur Youtube. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.

Plus de liens utiles

Application Monster pour iPhone

Tout Monster dans votre poche

Conseils Carrière

Actualités et tendances du marché de l’emploi

Chats emploi

Tous les chats emploi en vidéo

Comparer son salaire

Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats!

Formation professionnelle

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Ils recrutent

Les entreprises qui recrutent se présentent : culture RH, vidéos et postes à pourvoir

Ressources Emploi & Carrière

Rechercher des offres :
A propos de Monster France | Monster recrute | Choisir sa pub | Espace Presse
Conditions d'utilisation | Données personnelles | Conditions Générales de Vente | Accessibilité | Aide | Centre de sécurité | Plan du site
©2016 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2018.10.0.34-318
eTrustLogo