Fermer
Besoin de plus de critères ? Parcourez les offres par Entreprise, Date, Titre de poste, et plus de fonctions
Chercher
Conseils » Vie en entreprise» Gérer les problèmes » Jeune, jolie mais femme

Jeune, jolie mais femme

Chaque année, officiellement depuis 1977, le 8 mars vient rappeler que, partout dans le monde, les droits des femmes sont un sujet de lutte. Parmi ces droits, celui de ne pas être réduite à un corps et à une image. Au bureau, en France, le sexisme ambiant rappelle qu’il y a du boulot… et matière à surprendre les jeunes femmes qui découvrent le monde du travail.

Ricanons. Comme Marie-Ange*, répondons par le rire – ce retroussement de babines qui découvre les canines – aux blagues lourdingues de ses collègues de bureau masculins. Elle est stagiaire, elle a 18 ans, ils en ont 25, disons que tout le monde joue à peu près à armes égales. C’était il y a six ans. Étudiante, elle découvrait le milieu de la pub, ses codes, sa superficialité et son sexisme assumé, la fierté qu’éprouvent certains hommes à vanter leurs abus, ou encore, leur capacité à s’enfoncer quand ils sont pris en flagrant délit de phallocratie.

La frontière ténue entre l’agréable et le dégradant

Aujourd’hui directrice artistique, c’est le comportement du patron d’une des agences où elle fit un stage qu’elle analyse avec le moins d’indulgence. Avenant quadra peut-être mais terriblement collant lors des soirées organisées par l’agence. Elle le revoit lui servir du champagne, lui laisser son numéro de portable en lui demandant de l’appeler. « J’étais partagée entre l’envie de le gifler et l’opportunité de tirer parti de la situation au niveau professionnel, ce stage était important pour moi », se souvient-elle.

D’abord flattée, elle finit dégoûtée en prenant conscience de son jeu de séducteur bien rôdé auprès de toutes les stagiaires. Dans ses conversations entre amies, c’est avec légèreté que le sexisme est abordé, comme une péripétie inhérente à la condition féminine, tant que « rien de grave » n’arrive. Après tout, se faire draguer quand on est jeune et jolie, c’est normal, tout le monde vous le dira.

« Étudiante, j’ai pu me dire qu’une fois en entreprise, je serais tranquille »

Pour Claire*, 27 ans, chef de projet marketing dans une PME de la région Rhône-Alpes, rien de normal quand ça se passe au boulot : « En tant qu’étudiante, j’ai pu me dire qu’une fois en entreprise, je serais tranquille, c’est naïf, je sais, mais je pensais arriver dans un monde d’adultes et j’ai déchanté. »

D’où vient l’illusion que les murs de l’entreprise stoppent le sexisme aussi bien que les frontières le nuage de Tchernobyl ? De l’envie d’échapper aux assignation de notre sexe sans doute,  à force de remarques sur notre corps, compliments ou critiques, en famille ou dans la rue, à force de projections d’images qui ne nous ressemblent pas mais dont nous épousons plus ou moins inconsciemment les contours. Alors oui, à peine entrée dans l’entreprise, on déchante** en découvrant par exemple un prospectus pour un salon d’épilation balancé sur son bureau par un patron aussi souriant que méprisant, en sentant une main se poser sur sa hanche au moment d’entrer dans l’ascenseur, ou l’œil luisant qui reluque…

Pourquoi Claire n’aurait-elle pas cru à cette illusion d’un monde du travail dominé par les compétences, puisque c’est ce qu’elle a appris à la fac, de la bouche d’intervenants extérieurs issus du monde de l’entreprise ? « Jamais il n’était question du sexisme quand ils abordaient le sujet des relations humaines dans ce cadre », se souvient-elle. Son premier stage l’a détrompée : « Je n’ai pas trouvé professionnel qu’on parle de moi comme d’une jolie petite minette de 18 ans qui amène de la fraîcheur, j’avais envie d’être considérée comme une personne qui apporte des compétences et qui a soif d’apprendre. »

« Tu lui mettras la main à la ch…. de ma part »

Le premier CDD de Sonia* est un choc : « Mon patron et moi rentrions en voiture d’un rendez-vous chez un client quand ce dernier, un de ses amis, l’a appelé. Le téléphone était en mode haut-parleur, j’ai donc entendu quand il lui a demandé si j’étais avec lui, quand il a dit : Tu lui mettras la main à la ch…. de ma part », raconte-t-elle. Un dialogue entre mâles, dans l’espace clos d’un véhicule en train de rouler, sans témoins, comment réagir quand on a 21 ans ? Sonia s’est tue. Elle a vécu la réponse de son patron – un immense éclat de rire – comme une trahison : lui, si charismatique, sachant si bien donner envie aux autres de s’investir dans leur travail, lui, se comporter comme ça ?

Lui, complice d’un fantasme d’agression sexuelle qui se prend pour de l’humour, mais s’en sera-t-il rendu compte ? On en doute quand elle raconte la suite : peu de temps avant la fin de son contrat, un déjeuner durant lequel il lui vole un baiser, en réclamant une bise, en tournant sa tête pour cueillir les lèvres plutôt que la joue. Facile. Sonia s’est sentie coupable de son silence. Pas étonnant qu’aujourd’hui le sexisme sous toutes ses formes, comme le fait de n’avoir pas ou peu de perspectives d’évolution parce que femme, soit pour elle « un gros facteur de démotivation, un point d’attention très important ».

« En recrutement, les critères physiques comptent, on n’arrive pas à le prouver mais c’est évident »

Aux histoires de Marie-Ange, Claire et Sonia répondent celles de femmes au physique ingrat qui peinent à trouver du travail, celles de femmes abusées par leur supérieur hiérarchique – en 2016, le droit de cuissage, héritage du Moyen-Âge, se porte bien. Pour combattre la discrimination, dénoncer le sexisme, le harcèlement sexuel, les agressions, il faut rappeler l’importance de la parole, de la plainte en bonne et due forme, l’existence du Défenseur des Droits.

« En recrutement, les critères physiques comptent, on n’arrive pas à le prouver mais c’est évident : par sa plastique, la femme doit attirer les prospects, les clients, valoriser l’image de l’entreprise », observe Geneviève Krebs, coach et auteur (notamment « Le management des émotions – L’impact des émotions sur la performance et le bien-être », "Et si tout vous réussissait ?" (Eyrolles février 2016)).

Tu es un corps avant d’avoir des compétences, dit le propos sexiste. Corps objet de convoitise, de rejet, de craintes : et s’il donnait naissance à un enfant, et pas qu’une fois ? Avec la maternité, la femme a le choix entre être perçue comme une mauvaise mère ou comme une mauvaise professionnelle, ainsi voit-on aujourd’hui « de plus en plus de jeunes femmes renoncer à prendre leur congé maternité ; des générations de femmes se sont battues pour ce droit et aujourd’hui on s’assoit dessus ? », déplore-t-elle.

« J’ai vécu la récupération de mes idées comme un vol »

Les novices ont beau être prévenues, elles ne parviennent pas toujours à concevoir certaines attitudes et décisions. La convoitise des regards posés sur elles dès l’adolescence ne les surprend pas, du sexisme, elles savent que ça arrive… aux autres, jusqu’à ce que l’inégalité salariale et d’autres rappels à leur « condition féminine » leur sautent aux yeux.

Ainsi, Marie-Ange a pu relativiser le « flirt » de la part d’un patron amateur de chair fraîche mais pas le fait que son travail n’ait pas été reconnu : « Mes supérieurs hiérarchiques s’appropriaient mes idées, sous prétexte que j’étais débutante mais aussi, une femme, j’ai vécu cette récupération comme un vol, cela m’a énormément troublée », souligne-t-elle. Bienvenue dans un monde où sourd la peur de perdre son territoire, sinon plus.

« La jeune femme vit les conséquences de son image d’élève consciencieuse. En entreprise, celles qui ont toujours été bonnes à l’école ont de fortes attentes en termes de reconnaissance mais il n’y a plus les notes pour les rassurer, certaines n’arrivent pas à trouver en elles la reconnaissance nécessaire », remarque Geneviève Krebs. Elle leur recommande un travail sur elles-mêmes « pour gagner en confiance en soi et arrêter de souffrir ».

« On œuvre pour les générations suivantes »

Dans les environnements particulièrement sexistes – pas toujours repérables au premier abord –, une femme agit selon sa personnalité et ce qui est en jeu : faire le dos rond pour passer la barrière ou bien revendiquer si elle s’en sent capable, mais pour obtenir quoi, après ? Les mentalités sont des paquebots lents à la manœuvre, non des barrages à forcer, « il faut garder en tête ce principe : comment faire changer l’autre s’il n’en a pas envie ?, il faut se rappeler qu’on œuvre pour les générations suivantes », pointe notre coach.

Résister à la tentation d’entrer dans la spirale de la surenchère d’arguments et de jugements en restant factuelle est le conseil qu’elle donne pour éviter des luttes épuisantes et décourageantes. Cela n’empêche pas de répondre du tac-au-tac pour dire que ça va trop loin, ou de laisser résonner toute la bêtise d’un propos sexiste dans le silence qu’on lui oppose. Avec l’expérience et la connaissance de soi, viennent plus d’affirmation, la pleine conscience de ce qui est inacceptable, la capacité à dire non.

Sophie Girardeau

* Les prénoms ont été changés

** 80% des femmes salariées considèrent qu’elles sont confrontées à des décisions et attitudes sexistes, selon l’enquête 2013 du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle sur les relations de travail entre les femmes et les hommes.

Pour aller plus loin : trois clips bien fichus de France Télévision, les chiffres clés 2015 de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Lire aussi À poste et expérience équivalents, une femme doit oser négocier le même salaire qu’un homme Sexisme au travail, la parole est aux hommes Pourquoi il faut plus de femmes ingénieures

Dernières offres

COGITOCAN
Posted: 03/26/2017
Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine
MMA
Posted: 03/26/2017
LE MANS, Pays-de-la-Loire, 72000
DHL Express
Posted: 03/26/2017
Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes, 69003
Lancry - Protection - Sécurité
Posted: 03/26/2017
Paris, Île-de-France, 75019
MGEN Union
Posted: 03/26/2017
Paris, Île-de-France, 75001

Pour des résultats plus personnalisés  mettez à jour votre profil

 
 
 

Réseau Monster

Emploi Diversité

Afin que la diversité soit un atout pour votre carrière, Monster s'engage dans la promotion de l'égalité des chances.

Emploi Handicap

Conseils et informations clefs et offres d'emploi des entreprises handi-accueillantes.

Emploi Secteur Public

Offres d'emploi dans la fonction publique de l'Etat, territoriale et hospitalière.

Stages - Monster Campus

Offres de stage, conseils carrière... Votre stage idéal est sur Monster Campus !

Formation

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Voir l'ensemble du réseau

Partenaires Monster

Yahoo France
Recherche sur internet, email et actualités.
Tous nos partenaires

Stratégie de recherche d'emploi

Optimiser sa recherche d'emploi
Explications possibles et pistes à creuser pour maximiser vos chances d'obtenir un premier entretien !

Salaires et avantages

Salaires et avantages
Bon nombre de candidats sont pétrifiés au moment d’aborder la question du salaire en entretien. Rien de plus normal pourtant aux yeux du recruteur.

Optimiser vos recrutements

Optimiser vos recrutements
Internet vous permet d'atteindre un panel de candidats plus large et de manière toujours plus innovante

Pour les candidats

Comparer son salaire
Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats !
Evaluer son niveau d'anglais
Do you speak english? Pour évaluer votre niveau d'anglais, faites le test!
Formation professionnelle
Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !
Portraits de carrière
Fiches métiers pour tout savoir sur près de 2000 postes
Rester informé
L'actu Monster et des offres emploi et/ou formation ciblées par email.
Tous les services

Pour les recruteurs

Accès recruteurs
Monster vous apporte les solutions pour recruter vos collaborateurs.
Audience +
Transformez vos offres d'emploi en campagne de recrutement ciblée !
Infos RH
Infos recrutement, marché du travail, techniques d'entretien et plus
Publication d’offres d'emploi
Publiez vos offres d'emploi en France ou à l’international.
Produits médias
Elaborez votre stratégie de communication avec Monster !
Recherche de CV
Recherchez des CV parmi plus de 3 millions de candidats Monster

Communautés Monster

Monster sur Dailymotion
Rejoignez Monster sur Dailymotion. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.
Monster sur Facebook
Rejoignez Monster sur Facebook. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur LinkedIn
Rejoignez Monster sur LinkedIn. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Twitter
Rejoignez Monster sur Twitter. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur Viadéo
Rejoignez Monster sur Viadéo. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Youtube
Rejoignez Monster sur Youtube. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.

Plus de liens utiles

Application Monster pour iPhone

Tout Monster dans votre poche

Conseils Carrière

Actualités et tendances du marché de l’emploi

Chats emploi

Tous les chats emploi en vidéo

Comparer son salaire

Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats!

Formation professionnelle

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Ils recrutent

Les entreprises qui recrutent se présentent : culture RH, vidéos et postes à pourvoir

Ressources Emploi & Carrière

Rechercher des offres :
A propos de Monster France | Monster recrute | Choisir sa pub | Espace Presse
Conditions d'utilisation | Données personnelles | Conditions Générales de Vente | Accessibilité | Aide | Centre de sécurité | Plan du site
©2016 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2017.6.0.7-220
eTrustLogo