Fermer
Besoin de plus de critères ? Parcourez les offres par Entreprise, Date, Titre de poste, et plus de fonctions
Chercher
Conseils » Vie en entreprise» Démarrer un nouveau job » Alexandre Mignon, un sp ...

Alexandre Mignon, un spécialiste qui aime la polyvalence

Ce médecin, sportif de haut niveau et entrepreneur, a transformé les pratiques de son métier en cocréant un labo où les cobayes sont des robots, pas des humains.

« Chez moi, on ne rigole pas, on travaille ! ». Alexandre Mignon, 52 ans, professeur de médecine anesthésiste-réanimateur, plante le décor. Son grand-père paternel, ouvrier dans les aciéries de Longwy, son père, Michel, professeur de médecine gastro-entérologue, sa mère, Françoise, néphrologue et également professeure, sa sœur, Emmanuelle, ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy ou encore, un de ses frères, patron de Novartis en Pologne, témoignent que chez les Mignon en effet, ça bosse. Goût du paradoxe, humour pince-sans-rire ?, on ne sait mais il ajoute : « Je n’étais pas un élève particulièrement travailleur, j’étais un clown, je faisais des bêtises, je ne me voyais ni dans les études ni dans les labos. » La vie est une farceuse, notre quinquagénaire est aussi cofondateur avec Antoine Tesnière d’iLumens, un laboratoire universitaire parisien d’enseignement qui met à disposition de toutes les disciplines médicales les outils de la simulation médicale.

Comment en est-il arrivé là ? Il ne jurait que par le cinéma (après son Bac, il avait déposé un dossier d’inscription à l’IDHEC, devenue La Fémis en 1988), et le voilà en train de me raconter son parcours d’urgentiste dans l’ancienne salle des macchabées de la Faculté de Médecine rue des Saints-Pères à Paris. Une pression de la main paternelle sur son épaule changea la donne. « Le Bac c’est bien, mais le Bac, c’est rien, si tu faisais de vraies études, pourquoi pas Médecine ? » : la suggestion de Michel Mignon à son aîné fut suivie d’une inscription à la faculté de Médecine Lariboisière, c’est-à-dire là où ses parents n’avaient pas étudié, car devenir « fils de…», non merci. Il est admis à sa première année de Médecine du premier coup, ses parents sont contents.

« Pendant cinq ans, je ne fais pas de médecine, je fais du sport »

Direct, énergique, didactique (il se lève, se dirige à grand pas vers un tableau pour me faire un dessin de son marathon universitaire), Alexandre prend la vie du bon côté, il sait à quoi elle tient, finalement peu de choses : au mouvement de systole et de diastole. Elle doit lui sembler trop courte pour ne pas être vécue à fond. Avec un urgentiste, le temps est compté, mais quand il m’accorde une heure, je lui en prends deux. Pas pour le retenir mais pour le suivre, car il va vite, cet homme, ancien « freluquet » devenu sportif amateur de haut niveau, qui repousse aussi les limites du corps dans son métier. En deuxième année de Médecine, ce « carabin type » sèche les cours pour ramer 100% de son temps au Rowing Club de Paris, temple de l’aviron où l’on rame comme à Oxford et Cambridge. Jusqu’à l’internat, il y côtoie une élite qui ne jure que par l’effort et par l’équipe. Il fait aussi du triathlon et le tour de France lors de compétitions nationales.
« Pendant cinq ans, je ne fais pas de médecine, je fais du sport », crâne-t-il. Sécher les cours, d’accord, mais pour ramer sérieusement. On apprend que cela n’empêche pas de devenir médecin, à condition de tout donner la sixième année comme un coureur grille ses concurrents sur la ligne d’arrivée. Embarqué dans ses souvenirs, on se souvient que la réalité dépasse la fiction et qu’un cinéaste potentiel sommeille en Alexandre, toujours prêt à crier « Action ! ».

« J’aime la médecine de l’urgence, une médecine où l’on voit très vite ce que l’on fait »

On le voit donc partir en courant au bout de trente minutes d’entretien avec un généraliste qu’il rencontrait pour se faire une idée du métier. Puis le voilà bourreau de travail avec quatre potes, en « sous-colle », un groupe de travail entre externes pour préparer l’internat, qui mène au concours de professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH). C’est un Mignon, c’est un sportif, il sait que l’effort paie : il est nommé major d’internat. « J’aime la médecine de l’action, la médecine de l’urgence, avec ce que cela comporte c'est-à-dire l’anesthésie et la réanimation », dit-il, « c’est une médecine où l’on voit très vite ce que l’on fait ». Son récit tourne au palmarès lorsqu’il cite les courses auxquelles il a participé (il a repris le sport intensif après avoir été reçu à l’internat) : Raid Gauloise, Raid blanc, Diagonale des fous, Marathon de New-York, Marathon des Sables… Il prend des allures de générique quand il évoque ses mentors – les professeurs Jean-François Dhainaut et Jean-Marie Desmonts, le chercheur Axel Kahn – ou des personnalités politiques, François Mitterrand par exemple, rencontrées pendant son service militaire en tant que médecin attaché à la Présidence de la République. À 24 ans, il est « un gosse très décontracté au milieu de chefs d’états stresses ». À 30 ans, en 1995, il travaille dans le laboratoire de recherche fondamentale d’Axel Kahn et participe à la découverte scientifique de l’apoptose (mort cellulaire programmée) dont la manipulation permet de lutter contre les hépatites fulminantes. Dix ans plus tard, il devient professeur des universités à Cochin, après avoir passé l’HDR (Habilitation à Diriger des Recherches, qui suit le MD et le PhD). Il faut du souffle pour le suivre dans ses allers-retours entre les hôpitaux parisiens, d’abord à Cochin en tant que chef de clinique sous la houlette du professeur Dhainaut, ensuite à Bichat en chirurgie cardiaque avec le professeur Desmonts, puis retour à Cochin quand ce dernier le nomme PU-PH en 2005. « La polyvalence m’intéresse », poursuit-il, « mais dans l’environnement hospitalier, il faut aussi communiquer, se montrer, se faire connaître, c'est du réseau et de la politique ».

« Jean-Claude Ameisen m’a reproché mon absence de doute »

Quand son nom sort au Journal Officiel en tant que PU-PH, Alexandre Mignon commence à avoir du recul sur son métier. Il est alors responsable de l’anesthésie à la maternité de Port-Royal. « Ce qui m’intéresse, c’est le début de la vie, ainsi que le sujet de la greffe et les questions d’éthique », précise-t-il. Il a rencontré dans son jury de thèse de sciences le professeur Jean-Clause Ameisen, éminent immunologiste et chercheur en biologie, président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique, rapporteur de sa thèse qu’il a trouvée nulle. « Il m’a reproché mon absence de doute. » Ils deviendront les meilleurs amis du monde au terme d’une discussion fleuve qui ébranle ses certitudes. Puis il découvre le monde de l’entreprise en faisant un MBA Executive HEC. Ce pas de côté achève de transformer sa vision de son métier. « J’ai rencontré plein de cadres supérieurs qui aspiraient à franchir un certain plafond de verre, et réalisé que s’ils existaient, c’est qu’ils avaient des clients », explique-t-il. Mettre le patient au centre de tout, comme un client et non, parfois, comme un numéro, le pousse à créer iLumens, laboratoire transdisciplinaire de simulation médicale. « Comme tout médecin, je fais des erreurs, j’ai tué des gens, mon petit cimetière personnel est rempli », confesse-t-il. Aujourd’hui, ce labo permet aux étudiants en médecine d’apprendre sur des mannequins plutôt que sur des humains, notamment en faisant un tas d’erreurs, heureusement sans conséquences. Alexandre continue de passer d’un CHU à l’autre (il est actuellement à Marseille) et de parcourir le monde pour promouvoir son concept d’hôpital virtuel, en passant par New-York où il est Visiting Professor à la Columbia University. Douter, prendre du recul sur ses pratiques, aller chercher ailleurs d’autres façons de faire, notamment dans les nouvelles technologies, c’est refuser de mettre en danger les patients, mais également raviver ses motivations. Façon de rappeler qu’il y a de la vie dans l’ailleurs, mais pas dans l’au-delà.

Sophie Girardeau

 

Dernières offres

Praxion
Posted: 08/20/2017
Strasbourg, Grand Est, 67000
DHL Express
Posted: 08/20/2017
Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes, 69003
LINKING FOR YOU
Posted: 08/20/2017
La Garenne-Colombes, Île-de-France, 92250
Praxion
Posted: 08/20/2017
Paris, Île-de-France, 75001
SOCIETE KLM
Posted: 08/20/2017
Lognes, Île-de-France, 77185

Pour des résultats plus personnalisés  mettez à jour votre profil

 
 
 

Réseau Monster

Emploi Diversité

Afin que la diversité soit un atout pour votre carrière, Monster s'engage dans la promotion de l'égalité des chances.

Emploi Handicap

Conseils et informations clefs et offres d'emploi des entreprises handi-accueillantes.

Emploi Secteur Public

Offres d'emploi dans la fonction publique de l'Etat, territoriale et hospitalière.

Stages - Monster Campus

Offres de stage, conseils carrière... Votre stage idéal est sur Monster Campus !

Formation

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Voir l'ensemble du réseau

Partenaires Monster

Yahoo France
Recherche sur internet, email et actualités.
Tous nos partenaires

Stratégie de recherche d'emploi

Optimiser sa recherche d'emploi
Explications possibles et pistes à creuser pour maximiser vos chances d'obtenir un premier entretien !

Salaires et avantages

Salaires et avantages
Bon nombre de candidats sont pétrifiés au moment d’aborder la question du salaire en entretien. Rien de plus normal pourtant aux yeux du recruteur.

Optimiser vos recrutements

Optimiser vos recrutements
Internet vous permet d'atteindre un panel de candidats plus large et de manière toujours plus innovante

Pour les candidats

Comparer son salaire
Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats !
Evaluer son niveau d'anglais
Do you speak english? Pour évaluer votre niveau d'anglais, faites le test!
Formation professionnelle
Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !
Portraits de carrière
Fiches métiers pour tout savoir sur près de 2000 postes
Rester informé
L'actu Monster et des offres emploi et/ou formation ciblées par email.
Tous les services

Pour les recruteurs

Accès recruteurs
Monster vous apporte les solutions pour recruter vos collaborateurs.
Audience +
Transformez vos offres d'emploi en campagne de recrutement ciblée !
Infos RH
Infos recrutement, marché du travail, techniques d'entretien et plus
Publication d’offres d'emploi
Publiez vos offres d'emploi en France ou à l’international.
Produits médias
Elaborez votre stratégie de communication avec Monster !
Recherche de CV
Recherchez des CV parmi plus de 3 millions de candidats Monster

Communautés Monster

Monster sur Dailymotion
Rejoignez Monster sur Dailymotion. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.
Monster sur Facebook
Rejoignez Monster sur Facebook. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur LinkedIn
Rejoignez Monster sur LinkedIn. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Twitter
Rejoignez Monster sur Twitter. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur Viadéo
Rejoignez Monster sur Viadéo. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Youtube
Rejoignez Monster sur Youtube. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.

Plus de liens utiles

Application Monster pour iPhone

Tout Monster dans votre poche

Conseils Carrière

Actualités et tendances du marché de l’emploi

Chats emploi

Tous les chats emploi en vidéo

Comparer son salaire

Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats!

Formation professionnelle

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Ils recrutent

Les entreprises qui recrutent se présentent : culture RH, vidéos et postes à pourvoir

Ressources Emploi & Carrière

Rechercher des offres :
A propos de Monster France | Monster recrute | Choisir sa pub | Espace Presse
Conditions d'utilisation | Données personnelles | Conditions Générales de Vente | Accessibilité | Aide | Centre de sécurité | Plan du site
©2016 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2017.17.0.40-309
eTrustLogo