Fermer
Besoin de plus de critères ? Parcourez les offres par Entreprise, Date, Titre de poste, et plus de fonctions
Chercher
Conseils » Entretien d'embauche» Préparer l'entretien » Tests : faut-il s’y pré ...
Tests : faut-il s’y préparer et comment ?

Tests : faut-il s’y préparer et comment ?

Les entreprises veulent des candidats motivés. Mais au fait, qu’est-ce qu’un candidat motivé et comment peut-il le montrer efficacement ?

 

Passer un test enthousiasme rarement un candidat. Il peut se demander comment se préparer à cet exercice perçu comme une situation dont il faudrait éviter les pièges. La préparation importe, oui, mais pas celle que l’on croit : il faut être préparé à parler de soi plutôt qu’à passer un test.

 

Pensum, intrusion, contrôle… Un test n’est jamais perçu par le candidat comme un exercice sympathique. Ainsi, « de plus en plus d’entreprises réfléchissent au fait que l’expérience de passation ne soit pas qu’une évaluation mais aussi une opportunité de découverte de l’entreprise et de ses métiers », explique Thomas Eymond-Daru, directeur de Cubiks France. Découvertes proposées par les business games (serious games/jeux sérieux, training games) comme Reveal de L’Oreal, Moonshield de Thales, Ace Manager de BNP Paribas ou le serious game d'Accenture – un concept qui s’inscrit dans la démarche de marque employeur des grands groupes.

D’une façon plus générale, les tests ont pour but de fiabiliser les recrutements « en essayant d’introduire de l’équité et de l’objectivité dans le processus », précise-t-il. On peut en effet ne pas avoir le bagage académique idéal et pouvoir démontrer la qualité de sa candidature à travers les résultats d’un test. Autrement dit, ce n’est pas un piège mais plutôt le signe d’une maturité de la gestion RH de l’entreprise.

« Les concepteurs de tests ont prévu des moyens de vérifier la sincérité des réponses »

Se demander si l’on peut se préparer aux tests s’applique plutôt au volet sincérité des tests de personnalité. « Un manque de spontanéité dans les réponses peut se voir dans les résultats, de même qu’en entretien de débriefe de tests », souligne Thomas Eymond-Daru. Trop réfléchir pour apporter la « bonne » réponse (elle n’existe pas) produit en effet des résultats qui ne sont pas le juste reflet de soi-même, comme les expliquer ensuite ? Un décalage entre ces résultats et les réponses données en entretien crée le doute dans l’esprit du recruteur, un doute qui ne bénéficie jamais au candidat.

« Il faut se préparer à parler de soi plutôt qu’à passer un test »

S’interroger sur la nécessité ou non de se préparer aux tests renvoie également à la maturité avec laquelle on aborde un processus de recrutement. « La question de la préparation n’est pas à occulter mais si l’on se prépare à passer le test au lieu de savoir qui on est, on se trompe de sujet ; si l’on doit se préparer, c’est à parler de soi », pointe notre interlocuteur. Le recruteur sait que le candidat parfait n’existe pas, il préfère qu’il soit conscient de ses forces et de ses limites, c’est à ses yeux un gage d’ouverture et de maturité. « Si un candidat n’est ouvert ni à ce que peut dévoiler un test ni au feedback sur lui-même, comment pourra-t-il se développer ? », poursuit-il. La maturité vis-à-vis du processus de recrutement permet d’établir une relation plus équilibrée avec le recruteur au lieu d’accentuer une posture de candidat voulant à tout prix faire bonne impression.

Les candidats curieux de savoir ce qu’un test peut leur réserver trouveront des practice tests sur les sites des éditeurs. Comme il en existe une multitude dans ce domaine, nous vous conseillons de consulter le site de la charte des éditeurs d’outils d’évaluation des personnes pour faire votre choix. Enfin, Cubiks vous propose de participer à l’élaboration d’un test en accédant à sa version pilote, ici. Un bémol toutefois : vous verrez quelles questions sont posées sans avoir les résultats. Le charme des pilotes… Et leur sérieux puisque vos réponses contribueront à concevoir un test fiable.

Sophie Girardeau

Êtes-vous intéressé par le poste ? — Oui, c’est à deux minutes de chez moi. Ou : — Ah oui, c’est très bien payé et il y a beaucoup d’avantages !

Mauvaises réponses. Tout le monde est d’accord sur le fait que travailler près de chez soi et être bien payé est attractif, n’importe qui serait motivé par cela. Vous pouvez à la rigueur évoquer la proximité comme un plus, en fin d’entretien et après avoir montré que votre motivation va au-delà de ce point. « Dire sa motivation c’est comme déclarer sa flamme, c’est dire ce que l’autre a envie d’entendre secrètement », remarque Thierry Andrieux, fondateur du cabinet Humanessence. Sauf que le déclaratif ne suffit pas, préparez vos arguments ! Concrets, illustrés, étayés. Vous pouvez par exemple être motivé par un secteur, un projet, la composition d'une équipe, une évolution de carrière, un métier.

Un recruteur tente de cerner votre motivation de multiples façons, le sujet arrive rarement directement ou sous forme de question fermée. Il sera perplexe face à l’excès de motivation qui peut parfois tourner au harcèlement. Ainsi, arriver dix minutes avant un entretien fait de vous un candidat motivé. En revanche, arriver avec trente minutes d’avance — parce que vous êtes dans le coin ou qu’il pleut vraiment trop — vous transforme en quelqu’un qui dérange. De même, envoyer un mail de remerciement post entretien, occasion de confirmer votre motivation, c’est bien. En envoyer dix sous prétexte que votre interlocuteur ne vous a pas répondu dans des délais que vous estimez normaux est déconseillé — l’individu et l’entreprise ne sont pas calés sur les mêmes horloges, ne l’oubliez pas.

Votre curiosité dit votre motivation

Cela ne vous viendrait jamais à l’esprit d’aller à un entretien sans vous informer au préalable sur l’entreprise et le poste qu’elle propose, n’est-ce pas ? Pas plus que vous ne vous présenteriez face à votre interlocuteur sans avoir préparé quelques questions inspirées par la lecture du profil de poste, du site Web de l’entreprise et d’actualités la concernant dans la presse papier ou en ligne. N’est-ce pas ? « Avoir des informations sur le chiffre d’affaire, l’effectif, le marketing (quel est la présence de l’entreprise sur la Toile, quelle publicité fait-elle ?), le nom du patron est fondamental. Cela vous permet de préparer des questions relatives à la culture de l’entreprise et au poste », explique Thierry Andrieux. Des questions autres que « Où est l’endroit pour fumer ? ». Exemple risible et anecdotique ? Si seulement… Les recruteurs constatent quotidiennement que la majorité des candidats ne posent pas de questions pertinentes. C’est pourtant au travers d’elles, notamment, que votre interlocuteur saisit votre envie de prendre le poste.

Vos concessions expriment votre détermination

La mobilité, la rémunération, le périmètre de compétences sont des points auxquels s’attache le recruteur pour lire entre les lignes votre motivation. Prêt à faire plus de kilomètres que souhaité pour aller travailler, à accepter un salaire plus bas que celui attendu, ou à démarrer à un poste au périmètre réduit mais avec la perspective d’une évolution à horizon six mois/un an ? Vous montrez votre motivation. Cela ne signifie pas que vous deviez rogner vos ambitions et aspirations, auquel cas cela paraîtrait louche aux yeux du recruteur ou trahirait une situation d’urgence peu favorable à une négociation à votre avantage.

« Votre motivation ne doit pas se réduire à ce que le poste ou l’entreprise propose comme avantages matériels mais être orientée sur de l’immatériel : un parcours, une dimension, une valeur ajoutée », explique Thierry Andrieux. Il faut finalement pour la prouver, montrer qu’on est capable d’aller chercher ce qu’on souhaite au prix d’un compromis.

Enfin, c’est sur le long terme qu’il s’agit d’être motivé. Demandez-vous quand vous affichez votre volonté si vous ne vous vous survendez pas. « Il faut la garder une fois en poste et se rappeler qu’être motivé c’est aussi tenir sa promesse, ce n’est malheureusement pas le cas de beaucoup de candidats aujourd’hui », conclut le recruteur.

Sophie Girardeau

Dernières offres

ONET
Posted: 06/18/2018
Lieux de poste multiples
CAPGEMINI
Posted: 06/18/2018
Nantes, Pays-de-la-Loire, 44000
SOFITEX
Posted: 06/18/2018
Mulhouse, Grand Est, 68100
Maser Engineering
Posted: 06/18/2018
Paris, Île-de-France

Pour des résultats plus personnalisés  mettez à jour votre profil

 
 
 

Réseau Monster

Emploi Diversité

Afin que la diversité soit un atout pour votre carrière, Monster s'engage dans la promotion de l'égalité des chances.

Emploi Handicap

Conseils et informations clefs et offres d'emploi des entreprises handi-accueillantes.

Emploi Secteur Public

Offres d'emploi dans la fonction publique de l'Etat, territoriale et hospitalière.

Stages - Monster Campus

Offres de stage, conseils carrière... Votre stage idéal est sur Monster Campus !

Formation

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Voir l'ensemble du réseau

Partenaires Monster

Yahoo France
Recherche sur internet, email et actualités.
Tous nos partenaires

Stratégie de recherche d'emploi

Optimiser sa recherche d'emploi
Explications possibles et pistes à creuser pour maximiser vos chances d'obtenir un premier entretien !

Salaires et avantages

Salaires et avantages
Bon nombre de candidats sont pétrifiés au moment d’aborder la question du salaire en entretien. Rien de plus normal pourtant aux yeux du recruteur.

Optimiser vos recrutements

Optimiser vos recrutements
Internet vous permet d'atteindre un panel de candidats plus large et de manière toujours plus innovante

Pour les candidats

Comparer son salaire
Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats !
Evaluer son niveau d'anglais
Do you speak english? Pour évaluer votre niveau d'anglais, faites le test!
Formation professionnelle
Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !
Portraits de carrière
Fiches métiers pour tout savoir sur près de 2000 postes
Rester informé
L'actu Monster et des offres emploi et/ou formation ciblées par email.
Tous les services

Pour les recruteurs

Accès recruteurs
Monster vous apporte les solutions pour recruter vos collaborateurs.
Audience +
Transformez vos offres d'emploi en campagne de recrutement ciblée !
Infos RH
Infos recrutement, marché du travail, techniques d'entretien et plus
Publication d’offres d'emploi
Publiez vos offres d'emploi en France ou à l’international.
Produits médias
Elaborez votre stratégie de communication avec Monster !
Recherche de CV
Recherchez des CV parmi plus de 3 millions de candidats Monster

Communautés Monster

Monster sur Dailymotion
Rejoignez Monster sur Dailymotion. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.
Monster sur Facebook
Rejoignez Monster sur Facebook. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur LinkedIn
Rejoignez Monster sur LinkedIn. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Twitter
Rejoignez Monster sur Twitter. Retrouvez les offres d'emploi et conseils d'experts.
Monster sur Viadéo
Rejoignez Monster sur Viadéo. Retrouvez les conseils Monster pour gérer votre carrière.
Monster sur Youtube
Rejoignez Monster sur Youtube. Retrouvez les conseils Monster en vidéo.

Plus de liens utiles

Application Monster pour iPhone

Tout Monster dans votre poche

Conseils Carrière

Actualités et tendances du marché de l’emploi

Chats emploi

Tous les chats emploi en vidéo

Comparer son salaire

Etes-vous rémunéré à votre valeur? Comparez-vous avec les autres candidats!

Formation professionnelle

Soyez prêt à saisir les opportunités qui s'offrent à vous en vous formant !

Ils recrutent

Les entreprises qui recrutent se présentent : culture RH, vidéos et postes à pourvoir

Ressources Emploi & Carrière

Rechercher des offres :
A propos de Monster France | Monster recrute | Choisir sa pub | Espace Presse
Conditions d'utilisation | Données personnelles | Conditions Générales de Vente | Accessibilité | Aide | Centre de sécurité | Plan du site
©2016 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2018.10.0.34-311
eTrustLogo